L'anthologie

Meydan | La Place est d'abord une anthologie d'auteurs contemporains turcs, que Canan Marasligil présente et traduit chez Publie.Net. Les premier et second volumes de l'anthologie sont parus respectivement en janvier 2012 et en avril 2013. Ces anthologies présentent des textes et des chansons d'auteurs contemporains turcs, des lectures d'extraits en turc par les auteurs intégrées à l'ePub ainsi qu'une collection de photographies inédites du projet de construction de métro sous-marin d'Istanbul : Marmaray dans le premier volume, et un essai photographique d'une balade littéraire sur le Bosphore dans le second. 

Perihan Mağden

Ce travail de traduction à travers deux anthologies a mené aujourd'hui à la traduction du roman de Perihan Mağden, Ali et Ramazan. Le premier volume de Meydan | La Place vous proposait un extrait de ce roman, publié en février 2010 en Turquie et qui raconte la courte histoire – basée sur un fait divers – de deux jeunes orphelins homosexuels vivant à Istanbul. Perihan Mağden est aussi présente dans le second volume de Meydan | La Place avec un extrait de son roman paru en 2006 Iki genç kızın romanı | Le roman de deux jeunes filles. Nous souhaitons avec Publie.Net continuer ce travail de traduction et de médiation autour de l'oeuvre de Perihan Mağden. 


Pourquoi cette anthologie ?

par Canan Marasligil  

J'ai toujours ressenti le besoin de faire connaître ma culture et ma langue d'origine depuis que je suis toute petite. Fille d'immigrés turcs vivant à Bruxelles, j'ai longtemps tenté de comprendre mon identité, jusqu'au jour où j'ai compris que l'identité pouvait se décliner au pluriel. Ceci n'a pas empêché que je devais quotidiennement expliquer aux gens que la Turquie n'était pas que faite d'hommes moustachus, de belles mosquées, de soufisme et de lokoums. Je suis constamment face à ces stéréotypes, comme beaucoup d'autres, car l'humain est ainsi, il aime mettre les gens dans des cases. Certains s'en fichent, d'autres s'énervent, parfois se renferment sur eux-mêmes, il y en a qui se battent... moi je traduis. 

Avant la traduction, il y a bien sûr la passion pour la littérature, et pas uniquement de Turquie. Mes études me poussaient plutôt à traduire les littératures anglo-saxones (et même hispaniques si je voulais), mais j'ai changé ma voie - ce qui ne m'empêche pas de lire d'autres textes que ceux d'auteurs contemporains turcs. Ma connaissance de la langue turque et ce besoin de raconter des histoires qui permettent de mieux connaître les diverses cultures et connaissances venant de Turquie font que je me suis concentrée sur la littérature contemporaine en langue turque, surtout suivant le coup d'état de 1980. J'explique d'ailleurs plus en détails cette démarche personnelle dans l'introduction au premier volume de Meydan | La Place


Le site Web

Il ne suffit pas de choisir des auteurs et des textes, de les traduire et de les proposer à des lecteurs qui souvent ne connaissent pas du tout la Turquie - et ce n'est pas un reproche. On ne peut pas en tant que lecteurs connaître ni s'intéresser à toutes les littératures du monde, surtout si les auteurs traduits de ces différents pays ne représentent que certains thèmes, souvent limités, liés à ces pays. Personnellement, je crois à la curiosité des lecteurs. Si je propose des textes forts, que je traduis parce qu'avant tout ils me touchent, j'espère que le lecteur suivra. Mais je sais aussi que cela peut être difficile d'entrer dans ces récits qui naissent dans un contexte culturel assez complexe et souvent inconnu des lecteurs étrangers à la Turquie. C'est pour cette raison que je souhaite à travers ce site, présenter des infos mais surtout d'explorer les liens possibles entre les différentes formes artistiques : textes, sons et images, en présentant le travail d'artistes, d'auteurs, de musiciens travaillant en Turquie aujourd'hui. 

Ce site propose de présenter des extraits des textes littéraires turcs en traduction tirés de l'anthologie Meydan | La Place, accompagnés pour certains de lecture en langue originale par l'auteur, d'introduire le travail de musiciens, d'artistes, de designers et autres créatifs qui travaillent en Turquie ou ont un lien avec la Turquie et de continuer l'exploration des cultures contemporaines de Turquie sur le blog. 

 Meydan | La Place est aussi sur Facebook ainsi que sur Instagram.

Fonctionnement du site

Je travaille pour le moment seule sur ce site (ceci inclut la création même du site et je dis merci Squarespace !) et il n'y a pour le moment aucun gain financier lié, à part la vente de l'anthologie, mais ce n'est pas un modèle économique suffisant pour en faire mon travail principal. Si vous désirez soutenir ce travail, la meilleure façon est de vous procurer l'anthologie sur Publie.Net. Ceci nous permettra (à moi et à l'équipe Publie.Net) de continuer à publier des auteurs turcs contemporains en français, dans l'anthologie mais aussi individuellement en se procurant les droits de traduction, et à ouvrir le champ à d'autres traducteurs.

Vos contributions 

Si vous êtes traducteur/trice, auteur, passionné(e) par la Turquie où si vous avez simplement envie de partager vos idées, pensées sur des textes ou des musiques liées à la Turquie, ou donner votre avis sur les textes parus dans l'anthologie... n'hésitez pas à m'écrire. Malheureusement, je ne peux rémunérer aucune contribution pour le moment. En espérant que cela ne vous découragera pas de participer.