Musique, Sons

Portrait musical : Jehan Barbur

Ce n’est pas parce que j’ai un nom qui sonne étranger ou qu’on n’a pas l’habitude d’entendre que je suis étrangère.
— Jehan Barbur répond à une journaliste qui l'interroge sur les origines de son nom.

La semaine dernière je partageais sur la page Facebook de Meydan | La Place une vidéo avec Ceylan Ertem (voir portrait musical précédent) et Jehan Barbur. Je ne connaissais pas du tout Barbur et c'est avec beaucoup de joie que j'ai découvert sa musique, que j'ai voulu partager avec vous ici.

Le premier album de Jehan Barbur, Uyan (2009)

Jehan Barbur (1980) est née au Liban où sa mère y avait longtemps vécu, mais elle n'y a jamais vécu et souvent elle se retrouve confrontée à cette question bien ennuyeuse "mais d'où venez-vous ?" Barbur a grandi à Iskenderun, en Turquie, jusqu'à ses 18 ans. Elle a ensuite étudié la littérature américaine à l'université Bilkent à Ankara et s'est installée ensuite à Istanbul où elle chantera dans différents groupes, composera des morceaux pour des publicités et des musiques de film et de séries TV. Dans une émission télévisée où elle apparaît aux côtés de l'auteur Murathan Mungan, Barbur raconte avec beaucoup d'émotion que l'un des romans de Mungan a été déclencheur dans sa décision de s'installer dans la métropole. Elle écrit et produit son premier album Uyan en 2009, suivent Hayat en 2010 et son dernier, Sarı en 2012. 

Voici le duo avec Ceylân Ertem, Gidersen, tiré de son premier album Uyan (2009).

Et voici le vidéo clip de la même chanson.