Lecture

Meydan | La Place Vol.1, Fictions, Lecture

Ali et Ramazan : extrait

Les romans de Perihan Mağden et les différentes couvertures de Ali et Ramazan (version française, photo de Annakarin Quinto, paru chez Publie.Net)

Voici un extrait du roman Ali et Ramazan de Perihan Mağden, traduit par Canan Marasligil et paru chez Publie Net. Ce sont les deux premiers chapitres qui introduisent les deux personnages principaux du livre : Ali et Ramazan. 

Vous pouvez acheter le livre sur Amazon et chez votre libraire habituel.

Lecture, Meydan | La Place Vol. 1, Fictions

EXTRAIT : AHMET ÜMIT « BAB-I ESRAR | LA PORTE MYSTÉRIEUSE »

Je continue mon exploration sonore à travers Soundcloud avec le désir de refaire le lien avec le premier volume de Meydan | La place, tout en travaillant sur le second volume (ça avance en douceur). Tout comme dans l’extrait précédent où je partage, rien que pour le plaisir, image, son et texte autour du Son des bananes, je vous cite à présent un extrait, ensemble avec un cliché de la série Marmaray, photographiée par Erinç Salor, des premières lignes du roman de Ahmet ÜmitBab-i Esrar (La porte mystérieuse), ainsi qu’une lecture en turc de ce même passage par l’auteur.

La prononciation même de ce titre en turc, Bab-i Esrar est porteuse de mystère. « La porte mystérieuse » ne lui fait pas justice, et là, je m’avoue défaite en tant que traductrice. J’espère tout de même, en partageant avec vous quelques passages de la langue originale à travers cette répétition du titre en turc et l’accompagnement sonore par l’auteur, que vous pourrez aller encore plus loin dans votre lecture et votre exploration de ce très beau texte de Ahmet Ümit.

Marmaray. Photo : Erinç Salor

Sur la pierre du sang, dans le ciel la pleine lune, dans le jardin l’odeur de la terre. Les arbres flottaient sous une brise effrayante. Le temps était venu pour les roses d’hiver de se multiplier, pour les narcisses de se renouveler. Sept personnes étaient entrées dans le jardin… Sept âmes en colère, sept esprits de la raison possédés par la haine, sept couteaux tranchants. Sept hommes maudits arpentèrent le jardin silencieux en sept rangées vers la porte en bois où se trouvaient leurs martyrs…

Sur la pierre du sang. Dans le jardin une brise effrayante. Le seul témoin de l’assassinat était la pleine lune. Sans étonnement, sans effroi, sans crainte, elle observait à travers les feuilles mortes des longs peupliers. Le plus jeune des sept hommes avait frappé à la porte. Le plus vieux avait appelé celui qui était à l’intérieur. Tous les sept avaient d’un seul coup planté leurs sept couteaux sur celui qui sortait de là.
— Extrait de Bab-i Esrar de Ahmet Ümit (traduction Canan Marasligil)

Meydan | La Place Vol. 1, Fictions, Lecture

Auteur : Ahmet Ümit

[VOL. 1] Ahmet Ümit (1960) est auteur de romans policiers. Ses oeuvres rencontrent un succès populaire et critique, et sont traduites en plusieurs langues. En français, on lui connait Le pantin publié aux éditions du Rocher en 2008. En 1983, Ümit décroche son diplôme du Département de l’Administration Publique de l’Université de Marmara. Entre les années 1985 et 1986, il suit des études à l’Académie des Sciences Sociales de Moscou. Son premier livre Sokağın Zulası (Le vol de la rue) a été publié en 1989 et reflète les influences politiques de la période dans laquelle il se situe. Son premier livre de nouvelles Çıplak Ayaklıydı Gece (La nuit à pieds nus) publié en 1992 reçoit le “Prix de Philosophie et d’Art Ferit Oğuz Bayır”. Il a publié dix-huit oeuvres à ce jour, dont certaines adaptées pour le cinéma et les séries TV. Il vit aujourd’hui à Istanbul. 

Sur le Web:  Twitter et Site Web 

Meydan | La Place Vol.2, Lecture, Fictions

Auteur : Aslı Tohumcu

[VOL. 2] Aslı Tohumcu (1974) a étudié la littérature anglophone à l’université. Son premier livre, Abis - un recueil de nouvelles sur la violence, a été publié en 2003. Son second livre Yok bana sensiz hayat | Pas de vies sans toi pour moi est un récit sur l’amour et la mort qui a été traduit en allemand, bulgare, albanais et arabe. En 2008, elle a passé une année en résidence à La Haye (Pays-Bas) où elle a notamment écrit des histoires d’immigrés turcs, dont un livre a été publié en néerlandais Over welk Turkije heeft u het ? (De quelle Turquie parles-tu ?). Tohumcu a également publié un recueil de nouvelles illustrées en 2010. Elle n’a jamais été traduite en français. Sommeil de plomb est son livre le plus récent. 

Sur le Web : Site Web - Twitter -  Blog collectif 

Fictions, Meydan | La Place Vol. 1, Lecture

Auteur : Ece Temelkuran

[VOL. 1] Ece Temelkuran (1973) est considérée comme l’une des chroniqueuses et journalistes les plus importantes en Turquie. Les principales préoccupations qu'elle aborde dans ses écrits sont la critique contemporaine de la culture populaire, les problèmes des femmes, les questions d’identité, du nationalisme et de démocratie en Turquie, mais aussi dans d’autres régions. Elle est l'auteur de trois livres expérimentant la fiction, écrits sous la forme de poèmes en prose, et d’un livre documentaire sur les grèves de la faim. Un de ses livres traduit en anglais et en d’autres langues est Deep Mountain (2008) traitant du conflit arménien. Temelkuran a toujours le courage de raconter les sujets dont « il ne faut jamais parler » en Turquie : les tests de virginité, le problème kurde, la question arménienne... Son intérêt pour les questions politiques ne s’arrête pas à la Turquie. Temelkuran a également suivi le Forum social mondial au Brésil et en Inde, ainsi que le mouvement national après la crise économique en Argentine, et plus récemment les soulèvements de Londres, le Printemps Arabe et les élections en Tunisie. Ece Temelkuran tenait jusque début janvier 2012 une chronique au journal Habertürk. Elle vit entre Tunis et Istanbul. 

Meydan | La Place Vol.2, Lecture, Fictions

Auteur : Seray Şahiner

 Photo © Egoist Okur .

Photo ©Egoist Okur.

[VOL. 2] Seray Şahiner (1984) est auteur de nouvelles. Née dans la ville de Bursa, elle grandit à Istanbul. Dès 2007, elle suit des études de journalisme à l’université d’Istanbul puis se spécialise en radio, télévision et cinéma à l’université de Marmara. Elle travaille pour différents médias et passe aussi de petit boulot à petit boulot tandis qu’elle écrit ses nouvelles et travaille comme assistante et scénariste dans les milieux du théâtre, de la télévision et du cinéma. En 2007 paraît son premier recueil Gelin Başı | Tête de mariéeHanımların Dikkatine | À l’attention des dames, dont je vous propose ici la nouvelle « Ev Hali » | « Chez-soi », est son second recueil de nouvelles, publié en 2011 et qui a reçu le prestigieux prix de nouvelles Yunus Nadi. 

Sur le Web : Twitter  

Fictions, Lecture, Meydan | La Place Vol. 1, Meydan | La Place Vol.2, Poésie

Auteur : Karin Karakaşlı

[VOL. 1 & 2] Karin Karakaşlı (1972) a fait des études de traduction et d'interprétation à l’université Boğaziçi à Istanbul. De 1996 à 2006 elle fut rédactrice, chroniqueuse et chef de département à l’hebdomadaire turc-arménien Agos. Karakaşlı a également traduit Anita Brookner et Peter Esterhazy en turc. Elle est l'auteur d'essais, de nouvelles, de poésie et de romans pour les enfants. 

Sur le web : @KarinKarakasli et Facebook 

Fictions, Meydan | La Place Vol. 1, Lecture

Auteur : Hakan Bıçakcı

[VOL. 1] Les premiers textes de Hakan Bıçakcı (1978) ont été publiés dans divers magazines littéraires. Il est diplômé en sciences économiques de l’université de Bilkent à Ankara. Son premier roman Romantik Korku (Peur romantique) est paru en 2002, suivi de Rüya Günlüğü (Journal d’un rêve) en 2003, Boş Zaman (Temps libre) en 2004 et Apartman Boşluğu (L’allée) en 2008. Son premier recueil de nouvelles Bir Yaz Gecesi Kâbusu (Cauchemar d’une nuit d’été) est publié en 2005. Bıçakcı écrit dans de nombreux magazines et journaux sur la littérature, le cinéma et la culture populaire. Il travaille actuellement dans une agence de publicité à Istanbul. Karanlık oda/ La chambre obscure est son roman le plus récent (2010). 

Sur le web : @HakanBicakci - Site Web - Blog collectif