Sons, Musique

Portrait musical : Mira

Mira (c) d.r.

« Mira » est une étoile en train de mourir. C’est le nom qu’ont choisi Miray Kurtuluş et Tan Tunçağ en fondant Mira. Tous deux ont déjà partagé leurs talents musicaux à travers leurs autres groupes respectifs : Nada et Portecho. Mira sort son premier album Eve Dönmeliyim | Je devrais rentrer chez moi en 2008, et le second Ayda Kahvaltı | Petit-déjeuner sur la lune en 2012, dont fait partie la chanson « Sular Yükseliyor | Les eaux s’élèvent », présentée dans le second volume de Meydan La Place.

Miray Kurtuluş commence à faire de la musique tandis qu’elle étudie le cinéma à l’université francophone de Galatasaray à Istanbul. Elle compose notamment la musique de ses propres courts-métrage ainsi que d’autres projets. Elle étudie aussi les arts graphiques en France et à son retour en Turquie, elle chante dans un groupe R&B appelé Bitter. Elle commence à écrire ses chansons pour le groupe Nada qu’elle a créé avec Selen Hünerli et lance ensuite Mira avec Tan Tunçağ. 

Tunçağ aime mélanger l’électronique et les éléments acoustiques dans sa musique. Il commence à jouer dans différents groupes lorsqu’il vit à Londres. Dès son retour en Turquie, il travaille sur de nombreux projets de composition pour le théâtre, les films, la télévision ainsi que la publicité. En 2005 il forme son groupe d'électro-rock Portecho avec Deniz Cuylan. Tunçağ travaille aujourd’hui avec Portecho et Mira.

La chanson présentée ici fait partie du second volume de l'anthologie d'auteurs contemporains turcs Meydan La Place, où vous pouvez aussi lire la traduction des paroles en français.