Sons, Musique

Portrait musical : Şirin Soysal

Şirin Soysal (c) d.r.

Fille de parents diplomates, Şirin Soysal est née à Vienne. Elle se décrit ainsi sur son site : 

À deux ans, j’avais les jambes légèrement tordues, la tête trop grande. Lorsque je courais, le poids de ma tête m’emportait vers l’avant, mon corps suivait derrière. Le médecin autrichien a dit que mes jambes iraient mieux sous le soleil. Lors de mes premières vacances d’été en Turquie, mes jambes allaient déjà mieux. Quant à ma tête, elle a attendu que mon corps grandisse, elle trouva l’équilibre avec le temps.

 

La carrière de ses parents oblige la jeune Şirin à bouger de pays en pays, de culture en culture, de langue en langue et d’amitié en amitié. Être turque fait qu’elle s’est toujours sentie étrangère, et la chanson proposée ici, « Yabancıyım » | « Je suis étrangère », tirée de son album Bir Şeyler Var | Il se passe des choses, raconte avec beaucoup de sincérité et de poésie ce sentiment d’étrangeté et d’être « l’autre ».  

Şirin Soysal cherche depuis toute petite différents moyens de s’exprimer, alors elle écrit et elle raconte. Sa formation théâtrale à Dublin l’aide à atteindre son objectif d’être sur « scène », c’est-à-dire « ailleurs ». Ce n’est que vers 2010 qu’elle écrit ses premières chansons. Elle a trouvé une voix qui lui convient, j'espère qu'elle vous donnera envie d'écouter le reste de ses œuvres.

La chanson présentée ici fait partie du second volume de l'anthologie d'auteurs contemporains turcs Meydan La Place, où vous pouvez aussi lire la traduction des paroles en français.