Blog

Des prix pour la liberté d'expression

J'avais déjà mentionné sur ce blog l'actualité difficile concernant les arrestations de journalistes, auteurs et autres intellectuels en Turquie, l'auteur Ece Temelkuran étant une des voix qui dénonce cette situation à l'étranger. C'est dans ce cadre difficile que j'aimerais partager cette nouvelle de la remise des prix de l'Association des éditeurs turcs (Türkiye Yayincilar Birligi - TYB) pour la liberté de pensée et d'expression. Je pense qu'afin de comprendre au mieux la littérature contemporaine turque, il est également important de connaître le contexte politique et culturel dans lequel les textes s'écrivent, se publient, se distribuent et se lisent.


Les lauréats sont le journaliste Ismail Saymaz, l'éditeur Semih Sökmen (METIS) et le libraire Onnik (Orhan) Şenorkyan (Inkilap Kitabevi de Cağaoğlu).

C'est dans le but de rappeler au public les difficultés dans lesquelles sont forcés d'opérer les éditeurs, les auteurs et les libraires que l'association remet chaque année ces prix, et ce depuis 1995. Le président du TYB, Metin Celâl, a rappelé que 2011 a été une année terrible pour la liberté de pensée et d'expression et a invité les membres du gouvernement ainsi que les acteurs judiciaires à changer les lois qui empêchent toute liberté d'expression.

Le journaliste et auteur Ismail Saymaz a dédié son prix à la journaliste Zeynep Kuray, actuellement emprisonnée. Les chiffres sont en effet alarmant, selon cet article de la plateforme de liberté des journalistes (GÖP) il y a actuellement 102 journalistes en prison, auquel s'ajoutent près de 100 professionnels de l'imprimerie. Aussi, près de 600 journalistes sont poursuivis en justice.

La maison d'éditions METIS, qui publie Walter Benjamin, Hannah Arendt, Edward Said, mais aussi de nombreux auteurs et intellectuels turcs tels que Nurdan Gürbilek, Oruç Aruoba ou encore Murathan Mungan, défend jusqu'au bout la liberté d'expression, de pensée et de publication. Ils sont constamment en procès pour simplement faire leur métier. Le dernier procès en date concerne la publication de l'agenda annuel de METIS de 2010 intitulé "Illallah!" avec un collectif d'essais sur le droit de ne pas être croyant, et tous les auteurs passent un par un devant le juge !

L'association n'oublie pas le rôle clé des libraires qui dans ces temps économiques et politiques méritent aussi une reconnaissance, ainsi la librairie INKILAP à Cağaloğlu, et son propriétaire depuis 62 ans Onnik (Orhan) Şennokyan, reçoit cette année les honneurs.

Voici quelques-uns des auteurs, journalistes, éditeurs ayant reçu ce prix depuis 1995: Yaşar Kemal, Erdal Öz, Enis Batur, Ömer Faruk, Ragıp Zarakolu, Elif Şafak, Perihan Mağden, Nedim Gürsel...

Source: Edebiyat Haber

Peace Park, Istanbul. Photo : Canan Marasligil